La Rochelle Habitat, revue d'architecture, de design et de décoration
La Rochelle Habitat, magazine d'architecture, de design et de décoration

A La Rochelle et alentour, il est des demeures d’exception que l’on a intensément plaisir à visiter, tout en les enviant secrètement à leurs chanceux propriétaires. A chacune de ces visites, une émotion profonde, une vive impression, une sensation forte ou une simple vibration positive dans l'air ensoleillé, se gravent de façon indélébile dans la mémoire profonde. Exquises réminiscences.

On se souvient avec ravissement de ce patio tranquille autour d'un long couloir de nage à trente degrés, qui offre généreusement sa plage de bois et ses plantations exotiques aux hôtes de passage. On se remémore avec délice cette dépendance endormie de château disparu, qu’une fée décoratrice a réveillée pour la métamorphoser en havre de quiétude enchanteur. On revoit avec bonheur cet édifice néo-basque de l’âge d’or des bains de mer, fondé sur le sable tel un mirage, qu’un designer vedette a transformé en palace belle époque flanqué d’un échiquier géant. On revit les parfums ensorcelants de ce jardin séculaire hanté par les âmes bienveillantes de peintres et de sculpteurs qui partagent le gîte avec tout un peuple d’icônes du design.

Un songe éveillé nous raccompagne entre ces murs tricentenaires au sein desquels un coup de baguette magique a fait naître un bassin japonais cerclé de métal, un singulier mur de plaques d’immatriculation cosmopolite, et mille et une couleurs chatoyantes et fantasmagoriques. C'est un régal que de se figurer intérieurement cette pure création d’architecte, bête de concours transpercée de lumière qui mérite plus d'une médaille d’or. Et quelle félicité procure l'évocation, ne fût-ce qu'en pensée, de cette villa balnéaire d’après-guerre sauvée de l’oubli par une réhabilitation à la fois respectueuse et audacieuse, complexe et harmonieuse, aux pilotis de béton qui chaloupent sur l’horizon marin. Contemplation.