Ile de Ré Habitat, revue d'architecture, de design et de décoration
Ile de Ré Habitat, magazine d'architecture, de design et de décoration

La main de l’artisan est une merveille de la nature. Vous la verrez au fil de ces pages tirer des plâtres, des enduits talochés et des tadelakt, aligner au cordeau des carrelages, des mosaïques et des pierres sèches ; ajuster au millimètre des verrières en métal ; juxtaposer des planches de terrasses en teck et des lames de parquet en chêne dont les lignes de fuite donnent le vertige ; confectionner avec humilité d’admirables cheminées conçues par d’autres hommes de l’art…

Il est une catégorie d’artisans à qui l’on ne rend pas assez souvent hommage car, le plus souvent, leur travail ne se voit pas ou n’est pas photogénique, ce qui revient au même. Ils sont pourtant indispensables : sans eux, les beaux intérieurs que vous visitez à travers ce magazine n’existeraient tout simplement pas. Ce sont ceux qui coulent les chapes, montent les murs, posent la charpente et la toiture, et isolent le tout ; ceux qui découpent, coudent et soudent les tuyauteries pour diffuser partout l’eau et le chauffage et raccorder les vidanges au tout-à-l’égoût ; ceux qui tirent, torsadent et raccordent au tableau magique les kilomètres de fils qui propageront la fée électricité à travers toutes les pièces.

D’autres artisans ont le pouvoir de donner la vie. Ceux-là retournent la terre, la nourrissent, y sèment les graines, y plantent les racines des arbres, des arbustes et des fleurs qu’ensuite ils élaguent, taillent et raboutent, afin de composer ces merveilles de jardins que l’on dit paysagers.

Bien sûr, il y a aussi ceux que j’évoquais au début, qui dessinent les maisons, les décorent, les tapissent, les meublent, les parent de menuiseries et d’ébénisteries. Mais ceux-là, ils ont la part belle, leur rôle est en pleine lumière, pas besoin d’en rajouter. Honneur aux artisans, stars ou anonymes, qui façonnent pour notre plus grand plaisir tous ces petits paradis particuliers de l’île de Ré.